Mon avis sur « Ma cuisine végétarienne pour tous les jours », avec une recette

J’aime les livres de cuisine toute l’année, mais cette période pluvieuse et froide se prête particulièrement au feuilletage sous un gros plaid duveteux et avec une bonne tasse de thé de bouquins qui mettent l’eau à la bouche. Elle se prête aussi aux expérimentations en cuisine pendant des heures, car je n’ai vraiment pas envie de mettre le nez dehors !

C’est donc l’occasion parfaite pour un nouvel article sur un livre que j’ai adoré, très utile au quotidien, et qui m’a été offert par mon partenaire Natura Sense, un site sur lequel on trouve de nombreuses idées et beaucoup d’ustensiles pour cuisiner sain et de saison, et une sélection de livres de recettes qui fait rêver. Il s’agit du livre « Ma cuisine végétarienne pour tous les jours » de Garance Leureux.

Ce livre est assez différent de ceux que j’ai l’habitude d’acheter : d’habitude, j’aime les très beaux livres avec de belles photos qui font saliver rien qu’à les feuilleter. Ce livre contient très peu de photos et pourtant il est devenu un indispensable à la maison. Il s’agit plutôt d’un guide du quotidien pour équilibrer ses menus végétariens (ce qui est bien utile, car je ne mange pratiquement plus que végétarien les jours de semaine) qui rassemble un certain nombre de recettes simples à réaliser et de petites astuces.

Il est découpé en deux parties : la première rappelle les fondements d’une alimentation végétarienne équilibrée, la seconde rassemble les recettes.

La première partie est parfaite pour les débutant-e-s de ce mode de cuisine, qui souhaiteraient s’assurer de bien obtenir tout ce donc leur corps a besoin via leur alimentation. Elle fait le point sur les protéines, les acides aminés, les minéraux, les vitamines et sur comment les trouver dans une alimentation végétarienne. Elle donne également un certain nombre de conseils pratiques (comment faire ses courses ? quels réflexes de conservation ? quels ustensiles ?). Enfin, elle présente les ingrédients indispensables de la cuisine végétarienne, qui sont ensuite déclinés dans la suite du livre dans les recettes : céréales de toutes sortes, les fameuses légumineuses, le tofu et le tempeh, les noix et les graines, les légumes (avec plein d’astuces sur leur préparation)… Bref, une partie vraiment sympa à lire et bien utile au quotidien !

Ensuite, place aux recettes ! J’étais heureuse de voir que la première catégorie évoquée rassemble des recettes de pain, car j’adore la boulange et je trouve tellement gratifiant de pétrir et cuire son pain soi-même, en embaumant toute la maison ! Je n’ai malheureusement pas le temps d’en faire aussi souvent que je le souhaiterais, mais je m’y mets dès que je peu et j’ai apprécié les conseils donnés dans ce livre sur le choix de la farine. Ma recette favorite jusqu’à présent ? Le kissrah (un pain sans levure très facile à réaliser, que j’agrémente de sésame et de cumin puis que je tartine de houmous de betterave ou de crème aux herbes.

Viennent ensuite les recettes de soupes, potages et veloutés, particulièrement appréciables en cette saison. Une forte attention est portée à la lutte contre le gaspillage, en proposant des soupes permettant d’utiliser ses feuilles de salade un peu défraîchies, les fanes de radis ou encore les feuilles de bettes (qui sont ma partie préférée de ce légume mais que beaucoup de personnes jettent). Au milieu de toutes ces recettes, on trouve quelques astuces bienvenues sur l’utilisation des épices et des herbes pour parfumer un potage, ou sur la confection d’un bouillon de légumes.

C’est alors qu’entrent en scène les recettes à déguster sur le pouce ou à emporter au bureau spour le déjeuner : tapas et antipasti, sauces de toutes sortes, petites salades, sandwichs, pâtés végétaux ou tarte. Les recettes sont toutes très inventives et faciles à réaliser. J’y trouve chaque semaine des inspirations à glisser dans ma lunch box, comme ces bricks farcies aux épinards, cette salade de navets aux câpres et à la mozzarella (je ne suis habituellement pas particulièrement fan des navets, mais cette recette vaut vraiment le coup d’être goutée !), ce surprenant sandwich « effet thon » (à base de tofu fumé râpé et d’algues en paillettes, le goût et la texture sont bluffants) ou encore cette recette de terrine aux marrons et champignons, réconfortante et délicieuse à midi dans un sandwich au pain de mie complet fait maison, accompagné d’une salade de jeunes pousses ! C’est la recette que j’ai choisi de partager avec vous. Très simple et rapide à réaliser, elle peut également être servie en entrée à des invités :

Terrine aux marrons et aux champignons

350g de champignons de Paris – 250g de marrons cuits au naturel – 4 oeufs – sel et paprika – huile d’olive

Faites cuire les champignons émincés à la poêle avec un peu d’huile d’olive. Passez au mixeur les champignons cuits et la moitié des marrons (ou hachez finement à la main). Ajoutez les oeufs battus, du sel et du paprika. Versez dans un moule à cake huilé et enfoncez-y l’autre moitié des marrons conservés entiers. Faites cuire au four (thermostat 6-7) pendant une petite heure.

Les tartes sont également inventives et associent de belles saveurs : tarte à l’oignon et aux pruneaux (que je vais tester rapidement, avec une pâte fine à la farine de petit épeautre de mon cru), tarte au potimarron et fromage blanc, tarte aux courgettes et au roquefort, tarte aux champignons et olives noires, tarte caramélisée aux endives… Elles sont inratables et permettent de redécouvrir les légumes.

C’est ensuite le tour des galettes de céréales et des crêpes et tortillas. Faciles à réaliser, équilibrées, elles deviendront un incontournable de vos repas les soirs de flemme et de manque d’inspiration. J’aime particulièrement les galettes aux flocons et au fromage à déguster avec une bonne soupe de citrouille, ou les crêpes de châtaigne que je déguste avec une poêlée d’oignons et de champignons agrémentés de quelques morceaux de roquefort.

Le chapitre qui concerne les légumineuses est un pilier du livre. Les légumineuses ont une grande importance dans la cuisine végétarienne, car elles apportent beaucoup de protéines végétales. On apprend ici à les cuisiner de manière assez classique, en salade, en curry ou en soupe (salade de lentilles vertes aux croûtons chauds, soupe de lentilles corail, dhal…) mais également en croquettes, en boulettes (boulettes de lentilles au sésame), en purée (purée de haricots aux noix), en beignets (beignets de pois chiches aux oignons)… Les possibilités semblent infinies.

Les céréales sont aussi à l’honneur, en sortant un peu du riz et des pâtes : on redécouvre des céréales anciennes, comme l’avoine ou l’orge, le millet… C’est un plaisir de tester toutes ces céréales différentes, qui réinventent la cuisine du quotidien sans pour autant être plus difficiles à cuisiner que les classiques de nos étagères. J’ai particulièrement aimé la recette de pilaf de millet aux amandes et aux raisins, que j’ai dégusté avec du tofu mariné au ras-el-hanout, et la soupe à l’orge et aux légumes dont j’aime manger une grande assiette le soir. Plusieurs recettes de pâtes sont également bien pratiques, comme ces spaghettis à la carbonara à base de tofu fumé, ou ces nouilles de sarrasin à la mode thaï !

Pour ne citer que les chapitres qui m’ont été le plus utiles depuis que je teste les recettes de ce livre, je ne peux que vous recommander celui portant sur les plats uniques. Ils nécessitent un peu de préparation mais se conservent bien, et peuvent être réchauffés le lendemain. Testez les différents gratins proposés (gratin de chou-fleur au millet, gratin d’aubergines au roquefort), les plats mijotés (curry de légumes aux noix de cajou, un délice, couscous aux légumes et tranches de potimarron) ou encore les légumes farcis selon différentes recettes.

Enfin, je vous recommande vivement le tout dernier chapitre, qui donne des idées inspirantes de menus pour recevoir pour différentes occasions et avec différentes thématiques (menus italiens, chinois, espagnols…), à base des recettes du livre.

Vous l’aurez compris, si vous cherchez un guide pour cuisiner végétarien et équilibré au quotidien, sans prise de tête et sans manger éternellement la même chose, je vous conseille ce livre !

 

« Ma cuisine végétarienne pour tous les jours » de Garance Leureux, aux éditions La Plage, 12ème édition de 2006, 19,95 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s