Battle Food #55 : Mac & cheese revisité

La Battle food est un défi culinaire initié par Carole de « Sunrise Over Sea », organisé sur la blogosphère où les participants doivent une date précise, publier une recette autour d’un thème défini. Cette recette peut être inspirée de nombre sources (blogs, livres, vieux cahiers de recettes) ou totalement inventée, mais elle doit être une « originale » pour le blog/internaute qui la présente. A l’issue de la battle, un tableau pinterest est réalisé afin de rassembler l’ensemble des participations, et les commandes de la prochaine édition son passées à un autre blogueur.

C’est ma sixième participation à ce défi. J’ai adoré le thème proposé par Nathalie du blog Itinéraires gourmands d’une amoureuse des desserts : « Comfort food ou bouffe réconfortante », qui est tellement de saison ! Avec la vague de froid qui s’installe, on a tous envie de s’installer pour de bonnes soirées raclette entre amis, ou de partager avec sa famille un pain d’épices bien moelleux pour le goûter. Le but du défi est donc de proposer un plat qui nous réconforte, avec un élément de son terroir dedans.

battle-food-comfort food

Personnellement c’est le salé qui me réconforte vraiment. Je sais que beaucoup de mes amis adorent manger de gros gâteaux crémeux, des muffins moelleux ou des crêpes garnies de pâte à tartiner maison, mais même si j’aime bien ça aussi, ce qui me fait vraiment plaisir c’est un bon plat mijoté ou gratiné, et encore plus s’il y a du fromage. Quand j’ai vu le thème, j’ai immédiatement pensé à ce plat que j’avais absolument adoré lors d’un jour pluvieux à New-York cet été : un bon mac & cheese au jambon et au cheddar, dégusté dans un petit restaurant de Harlem alors qu’il faisait hyper froid et que j’étais en short. J’ai décidé de m’appuyer sur ce bon souvenir d’un plat qui m’a vraiment réconfortée, en le mettant à ma sauce : une version végétarienne, pleine de mes légumes d’Automne préférés (des épinards frais, un peu de courge Butternut et surtout différents champignons), avec des pennes au lieu des macaronis pour pouvoir bien saucer son assiette avec, une béchamel maison à la mimolette à tomber par terre et une belle couche de gratiné grâce à une chapelure maison. Et franchement, c’était super bon !

Nathalie voulait aussi qu’on mette un peu de notre terroir dans notre plat. J’ai grandis et je vis toujours en région parisienne, qui n’est pas la plus connue pour son terroir local ! Cependant, il y a un produit que j’aime beaucoup : c’est la moutarde de Meaux, la vraie, celle qui est fabriquée de manière traditionnelle, selon la recette gardée secrète et élaborée par des moines. Elle a un goût assez puissant et épicé, que j’aime beaucoup utiliser pour relever des tartines (avec un bon pain complet au levain et un peu de Brie de Meaux, c’est juste un délice), ou des sauces. Je l’ai donc utilisé pour relever ma béchamel.

N’hésitez pas à faire un tour sur le blog des autres participant.e.s, tous aussi appétissants les uns que les autres !

Annie de By acb 4 you , Gabrielle de Petite cuillère et Charentaises, Léa de Le repaire des ventres faims , Nathalie de Pourquoi je grossis, Hélène de Keskonmangemaman, Stéphanie de Par amour des bonnes choses, Carole de Ramène la popotte, Anaïs d’Encore une lichette, Sabrina deSab’n’pepper, Martine de Grain de sel et gourmandise, Élodie d’Élo dans la farine, Des recettes à gogo, Émeline de Vite fait bien cuisiné, Gaëlle de My nomad cuisine, Lina de Chaude patate, Sarah de Play with food, Lise de Les placards de Lise, Marie-Astrid de United colours of macarons, Marine de La Polygraphe, Cécile de Platapons, Catalina deLe blog de Cata, Muriel de Les recettes de MumuJ’ai toujours aimé le jaune moutarde, Marie de My french bakery, Lova de Graine de faim de Kely, Marion de Flying flour, Émilie d’Émilie sweetness, Valérie de Framboise et Bergamote, Christelle de La cuisine facile de Chris, Cécile de À la tite cuillère, Élodie de La cuisine d’une toquéeLes gâteaux de Lic

 

Place à la recette !

Occasion : quotidien, épater ses invités

Saison(s) : automne, hiver

A servir : en plat, avec une salade verte assaisonnée à l’huile de noix et au vinaigre de cidre, et un verre de bon vin blanc (Arbois, Beaune, Côtes du Rhône, Crozes-Hermitage…)

Budget : abordable

Niveau de difficulté : moyen (il faut prendre le coup de main pour la béchamel)

Aspect diététique : ma version du mac & cheese reste assez riche (le plat perd beaucoup de son intérêt sans une bonne béchamel et une belle dose de fromage), mais, consommée occasionnellement, c’est un plat correct à base de beaucoup de légumes et de pâtes complètes, avec une chapelure maison à base de pain complet et de graines.

Matériel nécessaire : un plat à four, une casserole à fond épais, une grande sauteuse avec un couvercle, un mixer, une cuillère en bois

Temps de préparation active : environ 40 minutes (plus 35 minutes de cuisson)

 

P1120329.JPG

 

Ingrédients (pour 6 belles parts) :

  • 400g de pennes complètes
  • 400g d’épinards frais bio
  • 1 petite courge Butternut (bio de préférence)
  • 100g de trompettes de la mort fraîches (en saison ce n’est pas si cher, surtout qu’il en suffit de peu pour parfumer un plat)
  • 100g de petits champignons de Paris bruns
  • 100g de chanterelles grises
  • 50cl de lait
  • 40g de farine bise de blé ou de petit épeautre (T80)
  • 40g de beurre doux + 1 cuillère à café pour les épinards
  • 120g de mimolette demi-vieille
  • 2 grandes tranches de pain complet (à défaut d’un mixer, utilisez des biscottes au blé complet que vous casserez dans un torchon à l’aide d’un rouleau à pâtisserie).
  • 2 cuillères à soupe de graines de sésame et de lin
  • 1 belle cuillère à soupe de moutarde de Meaux (ou, à défaut, de moutarde à l’ancienne)
  • Noix de muscade
  • Ciboulette fraîche
  • Poivre

 

P1120333

 

Étapes de la recette :

  1. Préparer tous les ingrédients avant de commencer : couper la mimolette en copeaux (à l’aide d’un épluche-légumes), laver et retirer la partie terreuse des pieds des champignons puis les émincer, bien laver et essorer les épinards puis retirer leur nervure centrale et les couper grossièrement, faire cuire la courge Butternut coupée en dès (avec sa peau si elle est bio) environ 20 minutes à la vapeur (la pointe d’un couteau doit pouvoir s’y enfoncer facilement).
  2. Dans la sauteuse, cuire les épinards à l’étouffée : les faire revenir avec un peu de beurre puis mettre un couvercle et les faire réduire en mélangeant régulièrement. Lorsqu’ils sont cuits (au bout de dix minutes environ), les réserver.
  3. Dans la même sauteuse, faire sauter les champignons à feu moyen environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’ils aient rendu leur eau. Réserver.
  4. Préchauffer le four à 200 degrés.
  5. Cuire les pâtes al dente, selon les instructions du paquet.
  6. Préparer la béchamel : faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter la farine en une seule fois, puis remuer jusqu’à obtenir un mélange lisse (qu’on appelle le roux).
  7. Incorporez le lait petit à petit en remuant sans arrêt au fouet. La sauce doit épaissir en 5 à 10 minutes de cuisson.
  8. Une fois la béchamel bien épaisse, ajouter la noix de muscade râpée, la moutarde, un peu de poivre et les deux tiers des copeaux de mimolette, remuer pour faire fondre le fromage. Réserver.
  9. Faire griller les deux tranches de pain (au four ou au grille-pain), puis les mixer avec les graines pour les réduire en miettes et réaliser une chapelure.
  10. Dans un grand plat à gratin, mélanger les pâtes, les légumes, la ciboulette lavée et ciselée.
  11. Recouvrir de béchamel, en prenant garde à ce que tout le gratin soit recouvert de manière homogène, et répartir la chapelure et le reste des copeaux de mimolette.
  12. Enfourner pour environ 30 minutes de cuisson à 200 degrés, en surveillant bien car le temps peut varier selon les fours (passer quelques minutes à la fin pour terminer de gratiner si nécessaire). Servir bien chaud.

 

P1120339

Publicités

33 réflexions au sujet de « Battle Food #55 : Mac & cheese revisité »

  1. Beau boulot pour la revisite du Mac’n’cheese, que je trouve souvent un peu fade et simple, mais là avec de bons produits de saison comme la butternut et les trompettes de la mort, ça doit être un pur délice! Comme quoi, il ne faut qu’une petite touche personnelle pour rendre un plat simple vraiment intéressant et délicieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s